Le G.R.E.C produit de premiers courts-métrages depuis 45 ans.
Fictions, documentaires, expérimentaux, animations, essais, films d'art... Tous les genres et les formes sont admis.
Le G.R.E.C propose un cadre de travail adapté aux particularités et exigences de chaque projet. Il accompagne l'auteur dans cette première réalisation et assure un suivi de production pour l'ensemble des étapes de fabrication du film, du scénario à la diffusion.

Aujourd'hui, il est possible de faire un film avec l'aide du G.R.E.C :
- en proposant un projet aux collèges de lecture
- en répondant aux appels à projets
- en participant aux concours de scénarios mis en place en Régions
- en s'inscrivant au Diplôme Universitaire Creeatac mis en place avec l'université de Corte (Corse)

 

Le G.R.E.C. fonctionne avec trois collèges de lecture, composés de professionnels (du cinéma, des arts plastiques, des arts visuels, de la littérature, de la musique...) qui choisissent et retiennent selon des critères précis 15 projets par an.

Les collèges examinent chacun 30 dossiers par session et se réunissent indépendamment trois fois par an (sessions d'hiver, de printemps et d'automne). Ce sont donc 90 dossiers qui sont examinés lors de chaque session de lecture.
Les collèges sont souverains dans leurs décisions.

Les membres des collèges de lecture veillent particulièrement à la cohérence des projets, aussi bien sous leurs aspects techniques qu'esthétiques. Ils sont attentifs à la singularité des projets, et à ce que les demandes économiques et techniques soient en adéquation avec le sujet.


Pour déposer un projet aux Collèges, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • Le projet doit être un premier court métrage (hors films autoproduits ou films de fin d’études)
  • Le projet doit être déposé par les réalisateurs uniquement
  • Un réalisateur ne peut déposer qu’un seul projet par session
  • Les réalisateurs ne doivent pas avoir signé de contrat avec une société de production.

La décision des Collèges est transmise par courrier non motivé, immédiatement après les délibérations. Un projet refusé par un Collège ne peut être représenté à un autre Collège. Le G.R.E.C n’étant pas responsable des manuscrits qui lui sont confiés, il est recommandé d’en garder une copie.

La dotation attribuée par le G.R.E.C peut varier selon les besoins du film, de 10 000 € à  18 500 €.
Le film doit être produit avec cette dotation.
D’éventuelles participations des collectivités territoriales et des différentes institutions qui soutiennent la production de court-métrage, hors subvention directe du CNC sont également possibles.

Si les projets font preuve d’une volonté affirmée de collaboration artistique avec un compositeur pour la musique originale du film, ils pourront bénéficier d’une aide attribuée au G.R.E.C par la SACEM. Cette aide récompense l’implication commune du réalisateur et du compositeur, ainsi que la pertinence du projet musical au sein de l’œuvre.

Les films sont produits par le G.R.E.C selon un protocole défini.
Les réalisateurs participent à l’élaboration du devis de leur film et choisissent leurs techniciens et leurs comédiens en accord avec la direction de production du G.R.E.C.
Une liste de collaborateurs et techniciens, ainsi que de prestataires, peut être proposée au réalisateur.

Le service diffusion, en lien avec le réalisateur, veille à ce que le film bénéficie d’une diffusion adaptée et aussi large que possible : festivals, télévision, salles, Internet, médiathèques, etc. Le G.R.E.C est attentif à ce que les films soient diffusés dans des conditions matérielles optimales, et dans le respect des droits (droits d’auteur, musique, droits de diffusion). Le réalisateur inscrit lui-même son film aux festivals.

Toutes les recettes dégagées par le film sont partagées 50/50 par le G.R.E.C et le réalisateur.



Collège au choix du candidat 


Collège A

Emilie AUSSEL réalisatrice
Frédéric BAYER AZEM réalisateur
Benoît BLANCHARD producteur
Jean-Sébastien CHAUVIN réalisateur, enseignant et critique
Hélier CISTERNE réalisateur
Laurence FERREIRA BARBOSA réalisatrice et scénariste
Marie Anne GUERIN enseignante et critique
Carine MAY réalisatrice
Léa MYSIUS réalisatrice
Laurence PLON productrice
Caroline POGGI réalisatrice
Béatrice POLLET réalisatrice
Guillaume POULET ex-directeur de la Cinémathèque et du Festival du film court en plein air de Grenoble
Martial SALOMON monteur
Jan SITTA réalisateur, délégué au court métrage à la SRF
Jean-Christophe SOULAGEON producteur
Cécile VARGAFTIG scénariste
Charlotte VINCENT productrice

Collège B

Dominique BRARD réalisatrice
Emmanuel CHAUMET producteur
Annette DUTERTRE monteuse et réalisatrice
Chantal FISCHER ex-responsable du service cinéma et audiovisuel région PACA
Catherine FOUSSADIER scénariste et réalisatrice
Jacques KERMABON rédacteur en chef de la revue Bref
Jacky GOLDBERG réalisateur et critique
Alain GUIRAUDIE réalisateur
Thomas ORDONNEAU distributeur, producteur
François PRODROMIDES dramaturge
Katell QUILLÉVERÉ réalisatrice, co-présidente de la SRF
Pascale THIRODE réalisatrice
Grzegorz TOMCZAK réalisateur
Nathalie VIDAL ingénieur du son, monteuse son, mixeuse
Hakim ZOUHANI réalisateur et producteur


Collège C

Safia BENHAÏM réalisatrice
Franck CIOCHETTI producteur
Clément COGITORE réalisateur, plasticien
Daniel DESHAYS enseignant et théoricien du son
Nicolas DROIN réalisateur et enseignant
Jacky EVRARD délegué général du festival Côté Court à Pantin
Michèle HUMBERT formatrice cinéma et critique
Flore KOSINETZ scénariste
Christophe LOIZILLON réalisateur
Pierre MARSAA médiateur
Rodolphe OLCESE réalisateur, producteur
Rima SAMMAN réalisatrice
Chantal SOYER ancienne responsable d'Image / Mouvement, CNAP
Jean-Claude TAKI réalisateur
Angela TERRAIL réalisatrice



Tous les membres et lecteurs du G.R.E.C sont bénévoles.

Le dossier doit comporter dans l’ordre :

  • L’attestation sur l’honneur dûment complétée et signée
  • un scénario développé n’excédant pas une quinzaine de pages et un synopsis de 10 lignes maximum s'il s'agit d'une fiction,
    OU
    un descriptif du projet détaillé et un résumé s'il s'agit d'un documentaire, d'un projet expérimental, d'un essai, d'un film d'art...
  • une note d’intention d’une ou deux pages donnant des indications sur le traitement cinématographique. Ces précisions peuvent concerner la mise en image, le traitement filmique et les moyens techniques envisagés (son, montage, éléments de mise en scène, utilisation d’archives etc.). Pour plus d’informations : LA NOTE D’INTENTION (1) LA NOTE D’INTENTION (2)
  • une note d'intention du projet musical si une aide de la SACEM est souhaitée. Si la collaboration avec un compositeur est déjà établie, fournir également une note d'intention signée par le compositeur et le CV du compositeur.
  • une fiche technique : estimation de la durée du film, support de tournage et de projection, couleur/noir & blanc, nombre de jours de tournage, déplacements, indication des décors, etc.) 
  • une iconographie qui permettra une visualisation du sujet traité, du traitement envisagé
  • un Curriculum Vitae
  • l’indication du choix du collège de lecture (A ou B ou C) Au cas où le collège de votre choix serait complet, merci d'indiquer en substitution votre deuxième et troisième choix, ou bien de préciser le report du dossier à la session suivante.

 

Le dossier doit être adressé :

. par courrier ou en mains propres à l'accueil en 3 exemplaires papier reliés à :
G.R.E.C.
14 rue Alexandre Parodi
75010 Paris

ET

. par email à collegelecture@grec-info.com

Une version numérique en 1 seul fichier au format PDF de 2 Mo maximum. (nom du fichier : collegeX_titreduscenario.pdf - ex : collegeA_taxidriver.pdf ou collegeB_autantenemportelevent.pdf)

Indiquer en objet du mail le Collège choisi (A, B ou C) et le titre du film

 

COLLEGES DE LECTURE 1ÈRE SESSION 2017

SESSION COMPLÈTE
Il ne reste plus de place pour la 1ère session.

Les prochains projets reçus seront étudiés à la 2ème session, au printemps.
Chaque collège examinera les 30 premiers dossiers reçus.

Télécharger le dossier d'inscription.