résidence

Résidence 2018 au Musée national de l'histoire de l'immigration

Le lauréat de l'appel à projet pour la résidence de réalisation 2018 est Federico Francioni pour son projet de court métrage Rue Garibaldi

En résidence au Musée national de l'histoire de l'immigration entre janvier et juin 2018, Federico Francioni réalisera un court métrage et proposera des ateliers et des projections-rencontres autour de son projet.

Le lauréat sera accompagné par le Grec et le Musée tout au long de la résidence, le film sera produit par le Grec.

 

Projections et rencontres au Musée

 

#3

Samedi 21 avril de 15h à 17h
Atelier participatif Les inconnus (se) regardent

Federico Francioni propose un atelier-perormance ouvert à tous :

Les participants sont invités à dialoguer à travers un paravent installé dans un espace du Musée. Ils ne se voient pas, mais ils se parlent afin de découvrir l'identité et la culture d'origine de l'autre.Une caméra est placée au milieu, et filme leur visages, leurs mains, leurs gestes, leurs attitudes.

Epace de la Galerie des dons au Musée
203 av. Daumesnil - 75012 Paris
Atelier ouvert à tous, sans réservation.

 

Rencontres passées 

Mardi 13 mars à 19h30
Projection-rencontre de Per un figlio de Suranga Deshapriya Katugampala

Rendez-vous pour une projection-rencontre en présence du réalisateur et animée par Federico Francioni, dans le cadre de sa résidence au Musée national de l'histoire de l'immigration. 

Per un figlio retrace l'histoire d'une mère cingalaise vivant seule avec son fils adolescent dans une ville du Nord de l'Italie. Le film évoque avec intelligence et finesse la relation profondément complexe qui lie ces deux personnes. Tiraillés par les conflits inhérents à l'intimité familiale et confrontés aux difficultés culturelles et linguistiques les éloignant l'un de l'autre, ils évoluent dans une relation qui met en lumière les contradictions et problèmes affectant quotidiennement la nouvelle vague d'immigrés en Italie.  

Documentaire, 1h14min

 
Retrouvez plus d'infos sur le site du Musée
 

9 janvier 2018 : Avant-première de Trajectory Drifts d'Iván Castiñeiras Gallego, réalisateur en résidence 2017 et  lancement de la résidence de Federico Francioni.

Auditorium du Palais de la Porte Dorée
203 av. Daumesnil - 75012 Paris
Entrée libre - Plus d'infos sur l'évènement Facebook et sur le site du Musée.

 

 

 

Rue Garibaldi

“Salut Federico, ça va ? Rafik m’a dit de ton idée, de t’envoyer des messages sur WhatsApp pour te raconter notre vie. J’espère que ta journée a été meilleure que la mienne, qui n’était pas grand-chose. Un jour est trop court pour toutes les pensées et les choses à faire, on est un peu fatigue. Mais si tu as envie un de ces jours viens, tu verras où nous habitons”.

En France depuis un an, Inès et Rafik, frère et sœur de 19 et 20 ans, à la fois siciliens, italiens, tunisiens, s’interrogent sur le sens de leur identité. Lui est chauffeur Uber la nuit et elle travaille à domicile le jour. Leur rapport au monde passe à travers les écrans : les appels vidéo avec leurs parents restés en Sicile et avec le reste de la famille en Tunisie, mais aussi sous forme de journal intime enregistré. Ils habitent à 30 minutes de Paris, à Villeneuve-Saint-Georges, vers Orly. Dans le ciel, les avions passent. A mon arrivée, ils me montrent fièrement le nom de leur rue, rue Garibaldi.

 

.

Federico Francioni

Né en Italie en 1988, il est diplômé de l’école national de cinéma – le Centro Sperimentale di Cinematografia. Pendant sa formation, il a réalisé avec son collègue Yan Cheng les moyens métrages / documentaires de création – Tomba del Tuffatore (Tombe du Plongeur) et The First Shot. Il est aussi l’auteur d’un livre d’entretiens avec le réalisateur Eugène Green, à l'occasion de la 35eme Film Festival de Turin, paru aux éditions italiennes Artdigiland.